Connaissez-vous l’ambroisie ?

Les ambroisies (ambrosia artemisiifolia ainsi que d’autres espèces) sont des plantes d’Amérique du Nord qui, suite à leur introduction en Europe et dans d’autres régions du monde, ont en partie réussi à s’établir. Les ambroisies sont monoïques : les inflorescences mâles et femelles sont sur la même plante.

Elles sont en fleur à la fin de l’été ainsi qu’en automne, leur pollinisation se faisant essentiellement par le vent (mais aussi par le transport de terre effectué par les chantiers du BTP, le mélange de graines que l’on donne aux oiseaux qu’ils dispersent, les graines transportées sous nos chaussures ou les pattes d’animaux familiers). En Europe, la plante est fréquente dans la plaine de Pannonie, les Balkans, dans le nord de l’Italie et sur une grande partie du quart sud-est de la France. La grande propagation de cette plante fait que nous en trouvons dans notre région.

L’ambroisie peut avoir des conséquences graves sur la santé.

Le pollen d’ambroisie provoque chaque année de fortes allergies qui touchent jusqu’à 12 % de la population, du mois d’août jusqu’en octobre. Les symptômes, similaires au rhume des foins, sont souvent plus sévères et provoquent : rhinite, urticaire et eczéma, conjonctivite, trachéite et asthme. Il est fortement conseillé de consulter un médecin, un allergologue pour confirmation du diagnostic d’allergie et bénéficier d’ un traitement adapté.

Comment lutter contre l’ambroisie ?

Jusqu’à fin juillet : si vous repérez des plantes d’ambroisie, vous pouvez facilement les détruire par fauchage, les arracher et les jeter à la poubelle ou les apporter à la déchèterie (il est fortement conseiller de porter des gants afin d’éviter les irritations).

Entre août et octobre : Avec la floraison des plantes, c’est la période à risque pour les allergies avec un maximum d’intensité en septembre (lorsque les plantes sont en fleur, les gants, vêtements longs, lunettes étanches et masque sont fortement conseillés pour éviter les allergies). Il est préférable de laisser la plante sur place car en l’arrachant on risque de disperser le pollen et les graines et de favoriser son implantation.

Tout le monde, particuliers et agriculteurs, peut participer à la lutte en signalant toute présence d’ambroisie (n’hésitez pas à prendre des photos) afin de limiter les risques pour la santé et les importantes pertes de récoltes quelle peut occasionnée aux agriculteurs. Pour cela, vous pouvez faire votre signalement en mairie. Deux référents, Monsieur Dauphin Jean-Jacques, élu, et Monsieur Benoit Vincent, agent technique, ont assisté à une formation. Ils pourront vous aider sur la façon de traiter et effectuer un suivit très précis qui peut durer plusieurs années en liaison avec l’organisme « La Fredon ».

Si vous avez un doute pour reconnaître la plante ou avoir plus de renseignements, vous pouvez vous rendre

Vous pouvez répertorier la présence d’ambroisie sur le terrain et assurer la remontée d’informations grâce à la plateforme de signalement via :